Lifestyle Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!





Arrivée des contrées nordiques depuis quelques années, la gym suédoise s'est développée un peu partout en France et compte aujourd'hui de nombreux adeptes.

La gym suédoise : tout savoir sur ce sport à la mode


Comme son nom l'indique, la gym suédoise vient de Suède où ses inventeurs ont mis au point avec des kinésithérapeutes des programmes de gymnastique d'une heure en musique.

La méthode est diffusée en France via la Fédération de Gym suédoise dont les moniteurs créent leur programme en puisant dans une base de 300 mouvements homologués et sans danger. Ces mouvements s'organisent en une succession de "mini enchaînements" dansés. La gym suédoise se pratique en gymnase, et l'été à l'extérieur dans certains parcs.

Chaque séance comporte une séquence d'échauffement, plusieurs séquences plus fitness de cardio training alternées avec des phases de récupération, d'assouplissement et de gym au sol. L'heure se termine par des étirements et quelques minutes de relaxation. C'est donc une gym complète qui fait appel à des capacités de coordination "bras-jambes", qui sollicite le coeur et les muscles de façon progressive et les articulations de façon modérée.

Le succès du concept vient d'un savant mélange de convivialité, de dépense physique sans souffrance et de variété dans les programmes.

Convivialité d'abord parce que la démarche est associative : les pratiquants peuvent s'impliquer dans l'association en devenant hôtes puis moniteurs.

Côté dépense physique, le cours se passe sans souffrir sur des musiques entraînantes, le rythme va crescendo et on finit généralement en nage, apaisé mais pas exténué.

Côté variété des programmes, au bout de quelques mois, lorsqu'un programme est bien rôdé, le moniteur le change et c'est reparti pour un nouvel apprentissage dans la bonne humeur.

Le résultat au final se situe aussi bien sur le plan de la forme, du tonus musculaire et du souffle que sur le plan du moral.












Enregistrer un commentaire

Laisser votre réaction à l'article :