Lifestyle Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!





À l’heure où les femmes sont de plus en plus nombreuses à travailler et à occuper des postes à responsabilités, rencontrer l’amour peut s’avérer laborieux pour certaines. Et pas seulement parce qu’elles manquent de temps…

Working girl : un obstacle à l'amour ?

Une vie bien remplie

Première difficulté : la working girl a un emploi du temps très chargé, des réunions très importantes, des voyages d’affaire, des dîners d’entreprise… Bref, notre indépendant woman n’a pas vraiment de temps pour sortir, faire des rencontres, séduire, et tenter de trouver l’amour.

La bonne nouvelle : depuis l’avènement d’internet des sites de rencontre, nul besoin de sortir pour faire des rencontres, il suffit d’être derrière son ordinateur… quitte à travailler en même temps. Voilà qui tombe à pic pour ces femmes du nouveau millénaire… Un gain de temps exceptionnel qui permet de faire un grand nombre de rencontres et un premier tri sélectif avant d’envisager la rencontre, la « vraie », et de prendre le temps de se donner une chance… Entre deux réunions ou deux avions.


Des critères exigeants

Mais les difficultés ne s’arrêtent pas là pour cette femme moderne qui sait exactement ce qu’elle veut et a l’habitude de l’obtenir. La working girl est exigeante, elle veut un homme indépendant (comme elle), ambitieux (comme elle), pas collant (pas touche à sa liberté chérie) et ouvert d’esprit : pas question qu’il l’oblige à rester derrière les fourneaux et lui fasse une tripotée d’enfants.

La working girl tient à sa vie de femme libre et libérée, elle veut qu’on la traite d’égal à égal (ne soyez pas trop gentleman si vous voulez la séduire). Bref, en un mot, la working girl est compliquée, très compliquée.

Son point faible ? Au fond, comme tout le monde, elle a besoin d’être aimée.

Si vous voulez la séduire, faites-lui des compliments, intéressez-vous à elle et à sa carrière, montrez-lui que vous êtes fasciné et que vous n’avez aucune intention d’empiéter sur sa liberté.


Un profil qui effraie


Dernière difficulté, et pas des moindres : la working girl fait peur aux hommes. Son tempérament autoritaire, son emploi du temps de ministre, ses contraintes au quotidien et sa conception de la femme peuvent en décourager plus d’un. Car si ces femmes au caractère bien trempé fascinent ces messieurs, elles sont davantage perçues comme un « fantasme » que comme de potentielles femmes à marier et encore moins de futures mères de famille.

Trop carriéristes, trop égocentriques, trop autoritaires, elles représentent une menace à la virilité des hommes, un obstacle de taille au rôle de mâle dominant qui reste malgré tout ancré dans les mentalités, et un modèle à l’antipode de celui qu’un homme attend généralement de la femme de sa vie et de la future mère de ses enfants : une femme douce et aimante, conciliante et à l’écoute.

Mais ne vous fiez surtout pas aux apparences : derrière l’armure de ces femmes au tempérament de feu se cache bien souvent une âme solitaire en manque d’amour et d’attention… Qui pour combler le vide, se lance à corps perdu dans le travail. En attendant mieux.












Enregistrer un commentaire

Laisser votre réaction à l'article :