Lifestyle Ads (728x90)

Info et actualité en direct - Toutes les actualités et infos !!!





Votre chéri, vous l’aimez et vous lui faites confiance.

5 femmes à ne pas présenter à votre homme

Mais pour optimiser toutes vos chances de le garder, mieux vaut éviter de lui présenter ces cinq femmes.

Votre copine sosie de Bar Refaeli

On en a toutes une, une copine canon, qui se fait draguer partout où elle va, et le pire, c’est qu’elle ne fait rien pour ! Alors, oui, elle est bien gentille et vous l’aimez bien, cette fille-là, mais vous risquez de ne plus trop l’aimer quand votre homme aura passé une heure et demie à saliver devant son corps de rêve.

Celle qui fait rire tout le monde

Elle a beau ne pas être spécialement jolie, il lui suffit d’ouvrir la bouche pour amuser la galerie et détendre l’atmosphère. Et en général, c’est plutôt très agréable, une fille comme ça. Mais ne sous-estimez pas le pouvoir ensorceleur de l’humour sur les hommes et gardez bien en tête le vieil adage : « Femme qui rit… ».

L’intello de la bande


Elle parle rarement, l’intello, mais quand elle ouvre la bouche, c’est généralement pour se livrer à une critique acerbe de la société ou commenter le dernier roman de Michel Houellebecq. Imaginez un peu votre homme, béat d’admiration alors que le dernier livre que vous, vous ayez lu, c’est le catalogue Ikea.

L’allumeuse compulsive

Elle est comme ça, l’allumeuse. Vous pensez qu’elle ne le fera pas, pas avec votre mec, mais c’est plus fort qu’elle : elle minaude à la seule apparition de testostérone, tortille ses cheveux, fait semblant de faire tomber son stylo (qui sort de nulle part) rien que pour se baisser et dévoiler son string en dentelle… Votre homme à vous ne mange pas de ce pain-là, vraiment ? Vous êtes sûre de vouloir prendre le risque ?

La parfaite ménagère

Comme copine, elle est vraiment géniale, la ménagère, elle arrive toujours les mains pleines de bonnes choses à déguster. Mais à la longue, votre homme finira par craquer pour ses cakes salés faits maison, bien meilleurs que les vôtres. Enfin les vôtres… ceux de chez Picard.












Enregistrer un commentaire

Laisser votre réaction à l'article :